U.S.O 1931 : site officiel du club de foot de les ormes - footeo

District Vienne : intempéries

18 février 2014 - 15:52

problème de calendrier qui se répète depuis 2011
                                    
Football - intempéries : Le président se mouille

A l'image du terrain annexe de Ligugé, en partie sous l'eau, plusieurs aires de jeu risquent d'être encore impraticables en fin de semaine. -

A l'image du terrain annexe de Ligugé, en partie sous l'eau, plusieurs aires de jeu risquent d'être encore impraticables en fin de semaine. - (Photo cor., Benjamin Bénéat)

Philippe Guilbault a bien conscience d’un problème de calendrier qui se répète depuis 2011. Conséquences et perspectives avec le boss du foot départemental.

Philippe Guilbault et ses amis du District ont parfaitement saisi les enjeux après une troisième saison consécutive tronquée. La météo humide est devenue le pire ennemi du footballeur qui pourrait se détourner du ballon rond. Après six journées déplacées, dont cinq consécutives, le président balaye l'actualité, explore quelques pistes et en tire des conclusions. Dont celle-ci : « On ne peut plus parler de météo exceptionnelle. »

CALENDRIER - « J'aurais préféré redémarrer par les coupes départementales, mais on doit s'aligner sur la ligue qui a programmé un week-end de championnat les 22 et 23 février. Pour les vacances d'avril, rien n'est décidé, mais on devrait jouer à Pâques(20 avril) et la semaine suivante si la LCO le décide. » Selon Philippe Guilbault, « le championnat demeure la priorité. Il est encore possible de boucler fin mai, mais on n'est pas à l'abri de nouveaux reports ». Quant aux finales départementales, « l'idéal serait le 21 juin, une semaine avant les championnats de France de cyclisme. Sinon, on jouera le 5 juillet. » Mais une annulation pure et simple des coupes n'est pas exclue en cas de mauvais temps persistant.
PISTES - « Je suis d'accord pour laisser les joueurs au repos au mois de janvier, mais deux mois de trêve, comme dans le Centre, me semble hasardeux. Imaginez que la météo se détraque à partir de la deuxième quinzaine de février… Une première réunion est programmée le 17 mars qui réunira des dirigeants, des éducateurs et des arbitres. Nous avons interrogé les clubs, près de quatre-vingts ont répondu ce qui constitue un sondage sérieux. » Que veulent les joueurs ? « Plus de temps pour eux et des vacances préservées, répond le président. Avec des poules de 12 et les coupes, ça ne passe plus ! A titre personnel, je suis favorable aux poules de 10. On libérerait alors des dates de repli qui manquent à notre calendrier actuel. »
SYNTHÉTIQUE - C'est le nouveau cheval de bataille du district. « Je voudrais adresser un message aux mairies et aux communautés de communes. Un terrain synthétique par canton résoudrait notre problème de calendrier. La Loire-Atlantique en totalise soixante-huit contre cinq dans la Vienne. Nos voisins ne s'arrêtent jamais ou rarement. Les synthétiques* sont amortis après sept ou huit ans. Ils ne sont pas si coûteux tout bien pesés, on doit y réfléchir. »
QUELLE REPRISE ? - Philippe Guilbault n'est pas dupe. « Avec une reprise qui coïncide avec le début des vacances de février, des terrains saturés ou quasiment impraticables, on s'attend à une affluence d'arrêtés municipaux. » Se dirige-t-on vers un septième report consécutif ?

* Le coût d'un synthétique : entre 350.000 et un million d'euros avec éclairage et les vestiaires. Aides financières possibles : FFF, conseils régional et général…

Commentaires