U.S.O 1931 : site officiel du club de foot de les ormes - footeo

7/10 : Thierry Henry Le ballon d'or il aurait pu etre l'heureux élu

15 octobre 2013 - 10:56

Le Top 10 : Ils n'ont pas eu le Ballon d'or

7 - Thierry Henry

Ah Titi, comme ton pote Samuel Eto'o, tu as un palmarès de brigand (C1, Premier League, Coupe du monde, Euro, etc.), des statistiques de patron et un statut de meilleur buteur de l'histoire des Bleus. Pourtant, comme Eto'o, les gens ne t'aimaient pas assez pour te filer cette breloque dorée. Tu as pourtant fait deux podiums (2003 et 2006), mais l'Europe ne méritait pas ton talent et ton melon. Tu as eu ta statue, c'est déjà ça. 

Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Thierry Henri.
 

Thierry Henry, né le 17 août 1977 aux Ulis (EssonneFrance), est un footballeur internationalfrançais qui évolue au poste d'attaquant aux Red Bulls de New York.

Durant sa jeunesse, il évolue dans plusieurs clubs de la région parisienne avant d'intégrer le centre de formation de l'INF Clairefontaine. Il est ensuite repéré par l'AS Monaco avec lequel il continue sa formation avant de débuter au niveau professionnel en 1994. Après avoir été sacré champion de France en 1997, il tente l'aventure à l'étranger dans le club de la Juventus. Insatisfait, il quitte le club italien au bout de six mois pour s'affirmer dans le championnat d'Angleterre chez les Gunnersd'Arsenal durant huit saisons.

Arrivé au FC Barcelone en 2007, il remporte un sextuplé inédit dans l'histoire du football en 2009 :Ligue des championschampionnat d'EspagneCoupe d'EspagneSupercoupe de l'UEFA,Supercoupe d'Espagne et Coupe du monde des clubs. En 2010, il décide de rejoindre les États-Unis et signe aux Red Bulls de New York.

Seul joueur français à avoir disputé quatre Coupes du monde, Henry remporte la compétition en1998, le Championnat d'Europe en 2000 et la Coupe des confédérations en 2003 avec l'équipe de France. Il détient également le record du nombre de buts inscrits en sélection nationale (51) et il est le second joueur le plus capé en équipe de France avec 123 sélections derrière Lilian Thuram(142).

En décembre 2009, il devient le meilleur buteur français de l'histoire toutes compétitions confondues que ce soit en club et en sélection.

Henry est considéré comme l'un des meilleurs attaquants de sa génération et l'un des meilleurs joueurs à avoir évolué dans le championnat anglais. Meilleur buteur de l'histoire de l'Arsenal FC, une statue en bronze à son effigie est inaugurée aux abords de l'Emirates Stadium le 9 décembre 2011.

Biographie : Débuts et formation

Né le 17 août 1977 aux Ulis, une ville perçue comme difficile dans la banlieue parisienne, Thierry Henry est d'origine antillaise : son père, Antoine, est de la Guadeloupe (île de La Désirade), et sa mère, Maryse, est de la Martinique1. Il débute le football à l'âge de six ans avec le club local de la ville de son enfance, le CO Les Ulis. Il rejoint ensuite l'US Palaiseau2 à douze ansnote 1. Un an plus tard, il rejoint le club de l'ES Viry-Châtillon.

C'est durant un match avec ce club qu'il tape dans l'œil d'un recruteur de l'AS Monaco, Arnold Catalano3. En effet, l'ES Viry-Châtillon gagne le match 6-0 avec six buts marqués par le même joueur : Thierry Henry3. Aussitôt, Arnold Catalano vante les mérites de l'adolescent prometteur, notamment auprès d'Arsène Wenger et lui permet de rejoindre le centre de formation de l'INF Clairefontaine en 19913 où il fait ses classes pendant un an.

AS Monaco (1993-1999)[modifier | modifier le code]

Après un an passé au FC Versailles, Henry arrive à l'AS Monaco en 1993, sans même faire de matchs d'essais, sur la requête d'Arnold Catalano3.

Après une première année en équipe réserve, Thierry Henry joue son premier match et connaît sa première titularisation dans l'équipe première le 31 août 1994 contre l'OGC Nice4, à 17 ans. Il entame le match au poste d'ailier gauche suite à de nombreux blessés au sein de l'effectif monégasque. Dès lors, il quitte le CFA pour s'entraîner avec les professionnels. Le 29 avril 1995, il marque ses deux premiers buts en Division 1 face au RC Lens (6-0)5. Lors de sa première saison chez les professionnels, il porte huit fois le maillot rouge et blanc et marque à trois reprises.

La saison 1995-1996 s'inscrit comme une nouvelle étape dans la carrière du Français qui découvre pour la première fois une compétition européenne par l'intermédiaire de la Coupe UEFA en entrant en fin de rencontre face à Leeds United. Ses apparitions sous le maillot monégasque se font de plus en plus nombreuses ; il signe de nouveau trois buts en championnat lors de cette saison.

La saison suivante permet à Thierry Henry de se révéler. Il devient régulièrement titulaire, marque neuf buts et distribue huit passes décisives en championnat. L'AS Monaco remporte le titre de champion de France et permet à Henry de remporter son premier titre majeur. Sur la scène européenne, le Français inscrit son premier but en Coupe d'Europe lors du seizième de finale de la Coupe UEFA face au Borussia Mönchengladbach. Monaco est éliminé en demi-finale (1-3, 1-0) face à l'Inter Milan6. Cette même année, Henry est élu meilleur espoir du football français7. Il est alors sollicité par de nombreux clubs européens et signe illégalement un pré-contrat avec le Real Madrid8 avant de prolonger à l'AS Monaco9.

Lors de la saison 1997-1998, il connaît sa première convocation en équipe de France et fait ses premiers pas en Ligue des champions à seulement 20 ans. Le 1er octobre 1997, alors qu'il joue son premier match de C1, l'attaquant français inscrit ses deux premiers buts dans cette compétition face auBayer Leverkusen et se révèle un peu plus aux yeux de l'Europe en participant au beau parcours du club de la Principauté qui arrive jusqu'en demi-finale face à la Juventus (1-4, 3-2). Au total, il inscrit sept buts en neuf matchs. Ses prestations régulières et convaincantes (quatre réalisations et neuf passes décisives en championnat) et le duo performant qu'il forme avec David Trezeguet, aussi bien en club qu'en sélection de jeunes, lui permettent d'être retenu dans la liste des 22 joueurs sélectionnés pour disputer la Coupe du monde 1998 se déroulant en France.

Devenu champion du monde et meilleur buteur français de la compétition (3 buts), il entame une nouvelle saison à l'ASM. Affichant une certaine volonté de départ, notamment à l'étranger10, il dispute tout de même treize matchs de championnat et cinq matchs de Coupe UEFA avant que le clubmonégasque ne cède face à l'offre de la Juventus durant le marché des transferts hivernal11.

En 141 apparitions sous le maillot monégasque, Henry inscrit 28 buts et distribue 37 passes décisives.

Juventus FC (1999)[modifier | modifier le code]

Thierry Henry signe à la Juventus pour un montant de 75 millions de francs (environ 11,5 millions d'euros), un transfert record pour un joueur français à l'époque12. Cependant, l'expérience italienne n'est pas très concluante pour Henry. Pas toujours titulaire et utilisé dans le couloir gauche, il est contraint de se plier à des tâches défensives peu en adéquation avec ses qualités13. Il dispute vingt rencontres et marque trois buts toutes compétitions confondues sous le maillot de la Juve. Thierry Henry déclare plus tard avoir quitté le club italien en raison d'un « manque de respect de la part de Luciano Moggi »14, ancien directeur général de la Juventus. Il quitte le club turinois à peine sept mois après son arrivée et rejoint le club d'Arsenal FC en Angleterre.

Arsenal FC (1999-2007)[modifier | modifier le code]

Photo de profil de Thierry Henry en train d'applaudir
Henry lors d'un match contreCharlton Athletic en 2006.

C'est à Arsenal FC que Thierry Henry se révèle et devient l'un des meilleurs attaquants de sa génération. Jusqu'alors considéré comme un ailier de débordement, Henry évolue désormais dans l'axe de l'attaque et devient un redoutable chasseur de buts. Il évolue avec le numéro 14 qu'on lui a attribué au hasard car le 12 (celui de Marco van Basten, son idole) n'était pas disponible à son arrivée15,16.

Thierry Henry, de face, portant le brassard de capitaine
Henry est désigné capitaine d'Arsenal après le départ dePatrick Vieira à la Juventus en2005.

Transféré chez les Gunners pour un montant de 90 millions de francs (environ 13,7 millions d'euros)17, Thierry Henry y retrouve Arsène Wenger, toujours convaincu que le poste de prédilection du joueur français est à la pointe de l'attaque. Il a pour principale tâche de faire oublier les bonnes performances de Nicolas Anelka, transféré au Real Madrid, et à titre personnel, de se relancer en vue de l'Euro 2000. Cependant, Henry vit mal ses premiers mois à Londres. Les techniques de jeu sont différentes et l'adaptation difficile. Le Français avoue devoir tout « réapprendre15 ». Muet durant ses huit premières apparitions sous le maillot londonien, il inscrit son premier but avec Arsenal le 18 septembre 1999 face à Southampton FC18 lors de la8e journée de championnat. Finalement, il marque 17 buts, donne neuf passes décisives en championnat et inscrit huit buts en Coupe d'Europe. Arsenal finit le championnat dauphin de Manchester United et perd aux tirs au but en finale de laCoupe UEFA face à Galatasaray.

De retour d'un excellent championnat d'Europe remporté par l'équipe de France, il s'impose encore un peu plus comme titulaire indiscutable lors de la saison 2000-2001 et finit une fois encore meilleur buteur du club avec 17 réalisations. Arsenal finit une nouvelle fois vice-champion d'Angleterre et finaliste de la Coupe d'Angleterre. Son nombre de buts et de passes décisives est moins important que la saison passée mais Henry apparaît pour la première fois dans le classement du Ballon d'or en terminant quatrième19.

Lors de la saison 2001-2002, Thierry Henry obtient ses premiers titres avec les Gunners qui remportent le championnat devant Liverpool et la Coupe d'Angleterre face à Chelsea. Henry termine pour la première fois de sa carrière meilleur buteur de Premier League avec 24 réalisations en 33 matchs. Cette saison-là, il marque 32 buts toutes compétitions confondues et termine une nouvelle fois dans le top 10 du Ballon d'or en se hissant à la neuvième place, à égalité avecZinédine Zidane20.

Malgré les mauvaises performances de l'équipe de France lors du Mondial 2002 en Corée du Sud et au Japon quelques mois auparavant, la saison 2002-2003 est sans doute la plus accomplie de Thierry Henry. Il termine deuxième meilleur buteur du championnat anglais avec 24 buts en 37 rencontres mais aussi meilleur passeur avec 23 ballons distribués. Thierry Henry est élu joueur français de l'année et meilleur joueur de l'année en Angleterre, deuxième meilleur joueur FIFA de l'année derrière Zidane et est classé sixième à l'élection du Ballon d'or21. Arsenal se classe à la deuxième place en championnat et remporte la Coupe d'Angleterre.

Lors de la saison 2003-2004, Arsenal devient la seconde équipe de toute l'histoire du championnat anglais à rester invaincue sur l'ensemble de la saison, après Preston North End en 188922. Henry termine pour la deuxième fois de sa carrière meilleur buteur du championnat anglais en inscrivant 30 réalisations, son plus gros total de buts en Premier League. C'est aussi durant cette saison qu'il marque son plus gros total de buts avec le club anglaisavec 39 réalisations toutes compétitions confondues. Il est élu joueur de l'année en Angleterre, meilleur joueur français de l'année, gagne le Soulier d'or européen, une première pour un joueur français, et finit deuxième au classement du meilleur footballeur de l'année FIFA derrière Zinédine Zidane23 ainsi qu'au classement du Ballon d'or derrière Pavel Nedvěd24.

Durant la saison 2004-2005, les Gunners terminent vice-champion d'Angleterre derrière Chelsea. Thierry Henry marque 25 buts et distribue 14 passes décisives en 32 matchs de championnat. Cela lui vaut un troisième titre de meilleur buteur, le deuxième consécutif, mais aussi celui de meilleur passeur de Premier League. Il remporte également le Soulier d'or européen (ex-æquo avec Diego Forlán), devenant le seul joueur de l'histoire à avoir consécutivement obtenu deux Soulier d'or. Henry termine également quatrième au classement du Ballon d'or en 200425.

Thierry Henry discutant avec Robin van Persie au cours d'un match sous les couleurs d'Arsenal
Après la retraite de Dennis Bergkamp, Henry est associé à Robin van Persie au front de l'attaque.

Au début de la saison 2005-2006, Thierry Henry est nommé capitaine des Gunners à la suite du départ dePatrick Vieira pour la Juventus. Le 19 octobre 2005, après avoir inscrit un doublé en Ligue des champions face au Sparta Prague, il devient le meilleur buteur du club d'Arsenal toutes compétitions confondues avec 186 réalisations, devançant l'Anglais Ian Wright (185). C'est aussi durant cette saison qu'il marque son centième but sur le même stade Highbury, un record dans l'histoire du club et plus généralement un fait unique pour un joueur de Premier League. Il finit la saison avec 27 buts et le titre de meilleur buteur pour la quatrième fois de sa carrière. Il devient alors le seul joueur étranger de l'histoire de la Premier League à avoir été trois fois d'affilée meilleur buteur et également le seul joueur du championnat anglais à avoir inscrit plus de 20 buts en championnat durant cinq saisons consécutives. Le buteur français est une nouvelle fois élu meilleur joueur du championnat d'Angleterre et est de nouveau placé quatrième au classement du Ballon d'or26. Arsenal subit des pressions répétées du FC Barcelone pour faire transférer son attaquant vedette. Henry refuse et dit vouloir jouer pour les Gunners jusqu'à la fin de sa carrière27. En mai 2006, Henry et Arsenal se retrouvent face au FC Barcelone en finale de la Ligue des champions se déroulant au Stade de France. Le club londonien perd le match (2-1) mais le Barça propose au club anglais un chèque de 50 millions de livres (environ 80 millions d'euros, ce qui serait devenu le plus gros transfert de l'histoire) pour s'offrir les services

Commentaires