U.S.O 1931 : site officiel du club de foot de les ormes - footeo

BONNE FETE MAMAN

25 mai 2013 - 19:23

D'où vient la fête des Mères ?

                  

D'où vient la fête des Mères ?

 

Déjà dans l'Antiquité...

Dans la Grèce Antique, on fêtait déjà la mère, celle de tous les dieux : Rhéa. Les Romains eux aussi rendaient hommage aux mères et aux femmes, appelées "Matralia", au Ve siècle avant Jésus-Christ. Des coutumes rapidement enterrées par la religion catholique.

D'abord une fête de la natalité

Ce n'est qu'au XIXe siècle que la fête voit le jour en France, grâce à Napoléon. Ce dernier évoque alors la création d'une fête des mères officielle, que l'on célèbrerait au printemps. En 1897, l'Alliance Nationale contre la dépopulation lance alors une idée : une fête des enfants, mettant en avant l'importance de la fécondité et les vertus de la famille. 

C'est à l'Union Fraternelle des Pères de Famille Méritants d'Artas que l'on doit pourtant la toute première célébration des mères. Le 10 juin 1906, l'Isère met alors les mères à l'honneur, récompensant les plus méritantes, le tout dans une véritable ambiance de fête, comme l'attestent les défilés dans les rues décorées. Il faudra pourtant attendre le 16 juin 1918 pour que se déroule la première "Journée des mères", à Lyon, à l'initiative du colonel de la Croix-Laval. C'est le début de la tradition.

Une journée spéciale dans notre calendrier

A cause de quelques lenteurs administratives, la première cérémonie officielle n'aura finalement lieu que le 20 avril 1926, même si entre temps de multiples manifestations se tiennent pour célébrer les mères les plus vertueuses et courageuses. Le 25 mai 1941, le Maréchal Pétain institue définitivement la "journée nationale des mères". Dernier volet de l'histoire, le Président de la République Vincent Auriol signe le 24 mai 1950 un texte de loi instituant la fête des mères. Elle est alors définitivement fixée au dernier dimanche de mai. Si cette date coïncide avec celle de la Pentecôte, la Fête des Mères a lieu le premier dimanche de juin

Et dans les autres pays ?

Célébrée à travers le monde, la tradition n'est pourtant pas la même partout. 
 Aux Etats-Unis, c'est le deuxième dimanche de mai que les mamans sont à l'honneur. La tradition veut que l'on offre des cartes de voeux et que l'on fasse une grasse matinée... Le petit déjeuner au lit est de rigueur !
 En Espagne, "El dia de la madre" tombe le premier dimanche de mai, et c'est l'occasion pour chaque mère de se reposer. Il est de coutume que toute la famille aille au restaurant et que l'établissement offre une fleur à chaque mère.
 Au Danemark, ce sont plutôt aux chocolats que les mamans ont droit. Célébrée le deuxième dimanche de mai, comme dans beaucoup de pays, l'événement est davantage fêté dans les petites villes que dans les grandes.
 En Chine, on ne célèbre sa maman que jusqu'à 35 ans. La fête, non inscrite au calendrier officiel chinois, étant réservée aux jeunes générations. 
 En Argentine, on ne fait pas comme tout le monde : la fête des mères tombe le troisième dimanche d'octobre...

Chaque année en France, la fête des mères tombe le dernier dimanche de mai (sauf si cette date coïncide avec celle de la Pentecôte, auquel cas elle est repoussée au premier dimanche de juin). En 2013, nous célébrerons les mamans le 26 mai.

C'est en 1918, que la ville de Lyon rend hommage pour la première fois aux mères et aux épouses qui ont perdu leurs fils et leur mari pendant la Première Guerre mondiale, avec la « journée des mères ». En 1920, une fête des mères de famille nombreuse est créée, puis le gouvernement officialise une journée des mères en 1929. Il faudra attendre le 24 mai 1950 pour que la fête des mères soit officialisée et célébrée chaque année.
Mais les dates et les origines diffèrent selon les pays. Voici quelques exemples : 

La fête des mères en Israël : le 30e jour du mois de Chevat selon le calendrier hébraïque (aux alentours de février)

En Israël, la fête des mères tombe le jour de la mort de Henrietta Szold (1860-1945), la « mère » de tous les enfants d'Israël. Cette femme n'a jamais eu d'enfant, mais a touché la vie de nombreux jeunes. Elle a notamment dirigé le service de l’Alya (l'immigration en Israël) des jeunes au sein de l’Agence juive. L’organisation a pu sauver près de 22 000 enfants juifs de l’Europe nazi.

La fête des mères aux Royaume-Uni : le 4e dimanche de Carême (mi-mars)

Au Royaume-Uni, on fête les mères (Mothering Sunday) le quatrième dimanche de Carême, vers la mi-mars. À l'origine, ce jour était l’occasion pour chacun de se rendre en famille dans son « église mère », c’est-à-dire l’église de son enfance, où l’on avait ses habitudes. Les domestiques avaient droit à des jours de congé afin de passer du temps avec leur maman. Ils avaient pour coutume de ramasser dans la campagne des fleurs sauvages et de les offrir à leur mère.

La fête des mères au Moyen-Orient : le 21 mars

C'est Mustafa Amin, un journaliste égyptien, qui a introduit l'idée de la fête des mères dans son pays, en s'inspirant de l'histoire d'une veuve ignorée par son fils. Il a alors été décidé de célébrer les mamans le premier jour du printemps, c'est-à-dire le 21 mars. Célébrée en Égypte pour la première fois en 1956, la fête s'est rapidement répandue dans une grande partie de la région.

La fête des mères au Népal : le dernier jour du mois Baishakh (habituellement avril ou mai)

Issue d'une ancienne tradition hindoue, la fête des mères au Népal est célébrée à la mémoire de celles qui ont perdu la vie. Pour les honorer, la coutume veut que l'on parte en pèlerinage vers les étangs Mata Tirtha, à six miles au sud-ouest du centre de Katmandou. Les enfants offrent à leur mère des bonbons et des cadeaux.

La fête des mères aux États-Unis : le deuxième dimanche de mai

Aux États-Unis, la fête des mères est née en 1905, après le décès de la maman d'Anna Jarvis, une institutrice. La jeune femme a décidé de consacrer une journée à sa mère, et à toutes les autres. Chaque année, elle tombe le deuxième dimanche de mai.

La fête des mères en Bolivie : le 27 mai

Le 27 mai 1812 commémore en Bolivie le jour des « valeureuses héroïnes de Coronilla », des femmes qui ont sacrifié leur vie pour combattre les troupes royalistes espagnoles, afin de protéger leur mari qui tentaient de reprendre des forces. Décidant de se battre et de bloquer les troupes, elles ont gravi la colline de San Sébastian, sous le slogan « Notre foyer est sacré ». Elles furent massacrées. Trois jours après, la ville était prise par les Espagnols.

La fête des mères au Nicaragua : le 30 mai

Dans les années 1940, le président général du Nicaragua, Anastasio Somoza Garcia, a déclaré la journée du 30 mai comme fête des mères. Il a choisi cette date pour faire honneur à l'anniversaire de sa belle-mère.

La fête des mères en Thaïlande : le 12 août

Le pays célèbre les mamans le jour de l'anniversaire de sa Majesté la Reine Sirikit de Thaïlande, considérée comme la mère de tous ses sujets, soit le 12 août. C'est une fête nationale au cours de laquelle tout le pays s'illumine de bougies et de feux d'artifice.

La fête des mères en Éthiopie : après la saison des pluies (octobre / novembre)

Les Éthiopiens n'ont pas de date spécifique pour célébrer leur mère, ils attendent tout simplement la fin de la saison des pluies, pour organiser une grande fête de famille qui dure trois jours, appelée « Antrosht ». 

La fête des mères en Indonésie : le 22 décembre

Officialisée en 1953 par son président, la fête des mères a lieu à la date anniversaire du premier Congrès indonésien des femmes (1928). Elle a été créée pour célébrer la contribution des femmes à la société indonésienne.

Commentaires